Petit déjeuner sain : Pourquoi en finir avec les céréales industrielles ?

Petit déjeuner sain : Pourquoi en finir avec les céréales industrielles ?

 

Elles sont devenues une habitude pour beaucoup d’entre nous. On en consomme depuis notre plus jeune âge et on adore cela. Pourtant, les céréales industrielles font partie des 10 aliments les plus nocifs pour notre santé !

 

Comme toi surement, j’ai consommé ces céréales pendant de nombreuses années et j’adorais cela avec un bol de lait frais.

J’ai ensuite découvert, ce qu’était un petit déjeuner sain et varié. Aujourd’hui, je n’ai plus du tout envie d’en consommer tellement mon petit déj me satisfait et me procure du plaisir.

Les céréales sont encore largement consommées grâce à un marketing bien huilé de la part des grandes marques de l’agro-alimentaires.

 

Elles ciblent davantage les enfants et les ados. Elles mettent en avant des personnages de fiction sur leurs paquets, elles offrent des cadeaux, elles affichent des codes 2D pour smartphone donnant accès à des jeux vidéos, …

 

Les industriels mettent donc tous en œuvre pour continuer à vendre leurs céréales grâce à la publicité et à un lobbying agro-alimentaire très puissant. Au dépit de notre santé…

 

Le gros problème de ces céréales c’est qu’il s’agit de produits ultra transformés. Qui dit produit transformé dit processus de raffinage. Cette méthode s’effectue en 3 étapes :

  • Dans un premier temps, on raffine les céréales brutes, c’est-à-dire que l’on enlève l’enveloppe de la céréale. On récupère la matière à l’intérieur pour la faire cuire à haute température.
  • Dans un second temps, on y ajoute du sucre, de l’huile, du miel, du chocolat, des fruits secs, etc…
  • Puis pour finir, les industriels ajoutent tout un tas d’additifs alimentaires pour que le produit soit joli et agréable en bouche.

 

Pourquoi raffiner les céréales ? Pour une meilleure conservation, pour ajouter plus de goût et nous inciter à en consommer toujours plus, et pour donner un effet rassasiant grâce à la présence importante de sucre.

 

Malheureusement pour le consommateur, ces procédés industriels (largement utilisés aujourd’hui) enlèvent 90% des nutriments aux aliments ! Il n’y a donc plus aucun intérêt à en manger, mis à part procurer une sensation de plaisir gustatif.

 

Si tu manges des céréales industrielles ne t’inquiète pas. Tu vas pouvoir les remplacer par d’autres céréales moins transformées et rajouter des « extras », selon tes envies.

 

Les alternatives sont nombreuses et très souvent moins chères que les paquets de céréales industrielles. Tu n’as donc plus d’excuse 😉. Je vais te donner plusieurs idées de céréales saines à la fin de cet article.

 

Juste avant, regardons ensemble les 5 raisons de ne plus consommer de céréales industrielles et transformées.

 

1. Elles sont riches en sucre

Petit déjeuner sain : Pourquoi en finir avec les céréales industrielles ?

 

 

 

 

 

 

Ce n’est pas une surprise. C’est même le plus gros problème des céréales vendues sur le marché.

 

Notre corps a besoin de sucre pour libérer de l’énergie mais consommé en excès c’est un poison pour le corps. Il peut alors entraîner de nombreuses complications sur notre santé.

 

Le gros paradoxe c’est que le sucre appelle le sucre. On a envie d’en consommer toujours plus et les marques l’on très vite compris !

 

Il agit sur le système de récompense situé dans le cerveau et il peut s’avérer plus addictif que certaines drogues, notamment la cocaïne (étude publiée en 2007 par le neurobiologiste, Serge Ahmed, de l’université de Bordeaux).

 

Quelles sont les conséquences de l’excès de sucre dans les céréales ?

  • Il augmente le taux glycémique dans le sang. Le sucre qui n’est pas transformé en énergie par le corps va se stocker dans l’organisme. Il y a donc un risque important d’obésité et de diabète de type 2.
  • Il a un effet rassasiant sur le court terme à cause du sucre mais en contre-partie ces céréales sont très caloriques.
  • Risque accru de maladies cardio-vasculaires.

 

Si on tourne la boite de céréales et que l’on s’intéresse aux valeurs nutritionnelles, il y a de quoi avoir peur.

 

30g de céréales est égale environ à 200 calories et contient entre 30% et 50 % de sucre ! Il faut savoir qu’un enfant ou un adolescent consomme environ 100g de céréales, voire plus (source : informationsnutritionnelles.fr).

 

Avec un seul bol de céréales, l’apport journalier recommandé en sucre est presque atteint.

 

2. Elles sont pauvres en nutriments

 

Comme je te l’ai dit plus haut, les céréales industrielles sont des produits transformés qui ont subi un processus de raffinage. Cette méthode de production très rependue détruit un nombre important de nutriments.

 

Dans le cas des céréales, le processus de raffinage enlève l’enveloppe de la céréale contenant énormément de fibres. On ne garde que l’intérieur de la céréale riche en glucide et en gluten.

 

Les céréales sont ensuite chauffées à haute température. On perd encore une fois des nutriments et des vitamines. On remplace donc des nutriments naturels par des nutriments ajoutés beaucoup moins qualitatifs nutrionnellement.

 

Pourquoi raffiner les céréales ? Pour mieux les conserver mais en réalité ce n’est pas nécessaire car c’est un produit qui se conserve déjà très bien.

 

Les conséquences du raffinage alimentaires sont nombreuses :

  • Cela apporte une surcharge calorique.
  • L’indice glycémique des céréales augmentent. Les céréales industrielles on un IG de 80 (on est presque au maximum).
  • On perd énormément de nutriments tels que les fibres, les minéraux, les vitamines et les protéines.
  • Cela favorise la prise de poids car ce sont des aliments riches en glucides et en sucre.
  • Il peut provoquer des troubles digestifs du fait de la disparition des fibres qui permettent normalement un bon transit.
  • Cela augmente la présence de gluten et peut provoquer des allergies et des intolérances alimentaires.
  • Le raffinage alimentaire peut entrainer des maladies chroniques telles que l’obésité, le cancer du pancréas, etc…

 

3. Les marques nous mentent !

 

Les entreprises agro-alimentaires sont très fortes dans le domaine du marketing. Elles arrivent à vendre des produits de très mauvaise qualité et parfois chers à n’importe quel type de personne.

 

Le marketing des céréales cible principalement les enfants et les adolescents qui vont pouvoir exercer une pression sur leurs parents pour avoir le produit.

 

Elles ciblent également les personnes qui souhaitent perdre du poids et retrouver la ligne. Elles ont donc toutes développé une gamme de céréales dites « minceur ». Le packaging est très bien travaillé : silhouette d’une femme mince, paquet blanc / neutre, photo de céréales brutes (par exemple : épis de maïs).

 

Le souci est que ces céréales « minceur » obtiennent de très mauvais scores nutritionnels. Elles n’échappent pas à l’excès de sucre propre aux industriels.

 

Les céréales « minceur » qui rajoute du chocolat, des fruits secs et tout un tas d’« extras » atteignent jusqu’à 40 % de sucre par portion. Impossible de maigrir avec cela !

 

Toujours dans cette optique de santé et de remise en forme, certaines marques proposent des programmes minceurs incluant leurs céréales à chaque repas.

 

On comprend rapidement que ces menus n’ont pas été élaborés par des nutritionnistes. Le taux de sucre journalier explose alors que l’apport journalier recommandé en calories est bien en dessous (1300 kcal au lieu de 2000 kcal).

 

Sur le plan nutritionnel les paquets de céréales vendent du rêve.

 

Pourtant si on tourne le paquet, les nutriments qui sont présents en plus grosse quantité sont le sucre et les matières grasses.

Pour 100g de céréales, il y a plus de 70 % de sucres. Les fibres ont principalement été détruites pendant le raffinage et les vitamines sont apportées par les différentes déclinaisons de sucres (donc de moins bonnes qualités).

 

4. Elles peuvent provoquer allergies et intolérances alimentaires

 

Comme de nombreux produits transformés, les industriels ajoutent des additifs alimentaires dans les céréales. Certains sont naturels mais beaucoup ne le sont pas et sont donc très nocifs pour notre santé. Certains sont tellement dangereux qu’ils sont interdits dans certains pays.

 

Il faut particulièrement être attentif aux additifs commençant par un « E ». Parmi eux, le E102 est particulièrement dangereux pour notre santé et encore autorisé en France. Il s’agit de la Tartrazine, un colorant donnant une couleur jaune-orange aux aliments.

Petit déjeuner sain : Pourquoi en finir avec les céréales industrielles ?

 

Il peut provoquer de l’hyperactivité chez les enfants, de l’asthme, des problèmes de peau et même déclencher certains cancers. À l’heure actuelle, il est interdit en Australie et en Tunisie.

 

À terme, ces additifs peuvent provoquer des allergies alimentaires et nous empêcher de manger certains aliments. Sans compter les risques de développer une maladie plus ou moins grave.

 

D’après une étude publiée en 2016 par l’association Générations Futures, 100% des mueslis du marché contiennent des pesticides (perturbateurs endocriniens).

Les perturbateurs endocriniens dérèglent le fonctionnement du système hormonal et ils ont des effets néfastes sur notre organisme. 

 

D’après cette association, la solution est d’acheter du muesli bio qui lui n’a pas été contaminé.

 

5. Elles sont dangereuses pour nos enfants 

 

Comme je te l’ai dit juste au-dessus, les céréales contiennent des additifs et ils sont particulièrement dangereux sur les enfants. Ils agissent sur leur comportement et sur leur système neurologique.

 

À ceci, s’ajoute les perturbateurs endocriniens présents dans certaines céréales pouvant provoquer un dérèglement et une accélération du système hormonal des enfants et des adolescents.

 

Pour terminer, le marketing très puissant des marques de céréales peut rendre accro les enfants à ces produits en jouant sur leur système de récompense.

 

Les alternatives

 

Tu l’as compris, les produits industriels et transformés sont trop néfastes pour ta santé. Je te conseille de privilégier des céréales brutes et de rajouter des aliments « plaisir » dont tu connais la composition.

 

Ces aliments « plaisir » peuvent être du miel, du chocolat noir, des raisins secs, des oléagineux, de la cannelle et tout ce qui te fais plaisir !

Petit déjeuner sain : Pourquoi en finir avec les céréales industrielles ?

 

Voici quelques exemples de céréales pour remplacer tes céréales industrielles :

  • L’avoine
  • Le seigle
  • Le sarrasin
  • L’épeautre
  • L’orge
  • Les pétales de céréales natures
  • Le muesli bio

 

Sur le papier ces céréales ne font pas rêver mais je peux t’assurer qu’en rajoutant différents aliments « plaisir » et sains, c’est un délice !

 

Privilégie des céréales complètes qui sont plus riches en fibres et dont l’indice glycémique est plus faible que les autres céréales.

 

Si tu es fan de muesli comme moi, je te conseille la marque française et biologique Favrichon. Leur gamme est très large et leur muesli super savoureux !

 

Tu peux le consommer avec du lait traditionnel ou encore mieux du fromage blanc, du yaourt, ou du lait végétal.

 

En privilégiant des céréales brutes tu as tout à y gagner ! En effet, les céréales brutes bio sont très souvent au même prix que les céréales industrielles, voire moins chères (car tu ne paye pas le processus de raffinage).

 

Par exemple, pour un paquet de flocon d’avoine bio de 500g, je dépense 1,95€ contre 2,5 € pour un paquet de céréales industrielles.

 

Selon moi, la meilleure réponse à ses marques de l’agro-alimentaire est de ne plus consommer leur produit pour montrer l’importance que portent les consommateurs à leur santé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.